parallax background

Pourquoi Isla Mondial dit Non à l’électronarcose?

L’importance de la certification pour nos consommateurs
12 février 2018
 

Comme vous devez surement le savoir si vous suivez l’actualité de notre marque, Isla Mondial a choisi de dire non à l’électronarcose. Nous n’avons jamais utilisé ce procédé et nous ne l’utiliserons jamais. Mais qu’est-ce que l’électronarcose ? Et pourquoi en sommes-nous venu à la conclusion qu’utiliser ce procédé ne permettait pas de garantir un produit strictement halal .

A rriver à concevoir des produits strictement halal a toujours été notre leitmotiv ! Pour atteindre ce résultat, l’un des moments les plus importants de ce processus est bien entendu l’immolation de la bête. Chez Isla Mondial, notre but a toujours été de vous garantir un abattage conforme au rite islamique. C’est donc pour cette raison que nous refusons catégoriquement de recourir à l’électronarcose. Mais avant de motiver notre démarche, un point sur ce procédé s’impose.

L'electroquoi!?!?!?!?

L’électronarcose est un procédé d’assommage des animaux par électricité, l’objectif étant d’ « étourdir » les bovins, les ovins ou les volailles avant la saignée. Les industriels invoquent le bien-être de l’animal et des soucis de productivité (uniquement pour les volailles) pour justifier leur utilisation de l’électronarcose.

Les têtes de volailles sont plongées dans un bac d’eau électrifié tandis que les bovins et ovins se voient apposer des électrodes sur leurs têtes. C’est donc de ces deux manières que certains abattoirs procèdent avant d’immoler les bêtes.”

 

Comme une image vaut mieux que mille mots, nous vous mettons à disposition une vidéo de notre partenaire et certificateur, l’association A.V.S, qui vous permettra de vous rendre compte de ce qu’est ce procédé de manière concrète. .

Une technique problématique

Le problème de cette technique est que le choc électrique peut tuer l’animal avant son abattage ce qui contrevient au rite islamique puisque qu’un musulman ne peut manger une viande issue d’un animal mort avant l’immolation. De plus, plusieurs études se sont contredites concernant l’amélioration du bien-être animal qui serait censé incomber à ce procédé. .

Par exemple, dans son rapport de 2004, l’EFSA , pourtant fervente adepte des procédés d’assommage, reconnaissait, également, l’existence d’une sévère douleur provoquée par l’électronarcose : «La souffrance par l’électronarcose est violente.»


Comme l’indique AVS sur son site : « Plusieurs études abondent dans le sens des communautés religieuses affirmant qu’il est impossible de garantir que l’électronarcose n’achève pas les animaux (avant l’abattage) et particulièrement les volailles. Des organisations comme la FAWC ou la MAFF , mais aussi des chercheurs de renoms, tels que le Dr Mouchonière ou le Dr Raj, ont démontré qu’il était impossible de garantir des taux de mortalité nuls en contexte industriel »

 

Il est intéressant de noter également que l’électronarcose est surtout utilisée pour les volailles car il permet d’augmenter grandement la cadence alors que pour les bovins, son utilisation la ralentit. On constate donc que la souffrance animale n’est que le prétexte cynique d’une industrie qui souhaite juste produire plus vite et en plus grande quantité, quelle qu’en soit les conséquences !

Isla Mondial dit non à l'electronarcose

C’est donc pour toute ces raisons qu’Isla Mondial a dit NON à l’électronarcose. Nous ne sacrifierons pas notre éthique sur l’autel de la productivité ! Nous mènerons à bien la mission confiée par vous, consommateurs, depuis 1985 ! Nous donnerons l’alternative aux personnes désireuses de consommer un produit de qualité répondant au cahier des charges du rite musulman ! vous commencez un peu mieux à comprendre notre slogan, #PourVousunHalaldeQualité ! .

Pin It on Pinterest